16. Gênes

Tout choc contre les montants ou mouvement de la table qui cause à l'adversaire la perte de la balle ou l'empêche de l'attraper est considéré comme une gêne.
Heurter les montants simultanément à une passe ou un tir n'est pas considéré comme une gêne sauf si la force était excessive et a clairement empêché l'adversaire de gagner la possession de la balle.
Les gênes sont comptabilisées pour le match en entier.

16.1

Tout contact avec les barres de l'adversaire qui causerait à celui-ci la perte de possession ou l'empêcherait d'attraper la balle sera considéré comme une gêne. Entrer en contact avec une barre de l'adversaire sans affecter sa possession de la balle sera jugé comme une distraction.

16.2

Faire vibrer la table ou exécuter un retour de barre excessif après avoir marqué un but peut être jugé comme comportement antisportif si effectué de manière visiblement irrespectueuse envers l'adversaire.
Frapper les montants après un tir alors que la balle est toujours en jeu peut être considéré comme une gêne.

16.3

Il n'est pas autorisé pour un Joueur en possession de la balle de frapper les montants dans le but de faire décoller la balle d'un montant.
La première infraction aura pour conséquence un avertissement, et les infractions suivantes entraîneront la perte de la possession de la balle au profit de la barre des 5 adverse. Ceci n'est pas considéré comme une gêne.

16.4

Pénalité pour les première et seconde gênes : l’équipe adverse a l’option de continuer le jeu depuis la position courante, de continuer le jeu à partir de l’endroit où l’infraction a été commise ou d’engager la balle.
Les infractions suivantes seront sanctionnées par un penalty.