20. Distraction

N’importe quel mouvement ou son (écouteurs et dispositifs électroniques inclus) ne provenant pas de la barre où la balle est en jeu peut être jugé comme une distraction.
Peut être considéré comme étant une distraction le fait de taper le bord de la table en geste d'excuse ou d'approbation pendant le jeu.
Si un Joueur estime qu’il est distrait par l’équipe adverse, il est de sa responsabilité de faire appel à un arbitre.

20.1

Donner un coup avec la barre des 5 ou une des barres arrières durant ou après un tir est considéré comme étant une distraction.
Bouger légèrement la barre des 5 après que l’exécution du tir a débuté n’est pas considéré comme étant une distraction.

20.2

Parler entre coéquipiers alors que la balle est en jeu peut être jugé comme étant une distraction.

20.3

En tentant une passe, bouger la barre visée par la passe afin de faire une feinte n’est pas considéré comme une distraction.
Un mouvement excessif peut toutefois être considéré comme étant une distraction.

20.4

On considère comme étant une distraction le fait de clairement enlever sa main de la poignée puis ensuite tirer immédiatement.
La balle ne peut être tirée qu’une fois que les deux mains (et/ou poignet) ont été sur les deux poignées durant une seconde entière.
Faire glisser le poignet sur la poignée n'est pas considéré comme étant une distraction sauf si un arbitre estime le contraire.

20.4.1

En Simple, un Joueur n'est pas obligé d'avoir les deux mains sur les deux poignées depuis une pleine seconde lorsqu'il se déplace entre les barres.
Dès que la balle est clairement en possession et contrôlée à la barre des 3, l'article 20.4 s’applique.

20.5

Un Joueur qui enlève ses mains des poignées et se baisse ou s’éloigne de la table (afin d’essuyer ses mains, appliquer de la résine, etc…) pendant que la balle est en jeu devra être pénalisé d’une distraction.

20.6

Lors de la première pénalité pour distraction, l’équipe fautive peut ne recevoir qu’un avertissement si l’arbitre présent à la table estime que cette distraction est inoffensive.
Si un but résultant d’une distraction causée par l’équipe ayant la balle est marqué, ce but ne comptera pas et l’équipe adverse engagera la balle.
Dans tous les autres cas, l’équipe adverse a le choix entre continuer comme si aucune distraction n’avait été commise, continuer à partir de l’endroit où l’infraction a été commise ou réengager la balle.
Toute infraction suivante peut entraîner un penalty (voir article 27).