Définitions

  • Temps Mort :

    • temps équipe : Chaque équipe a droit à deux temps morts par manche durant lesquels les Joueurs peuvent quitter la table. Un temps mort ne doit pas excéder 30 secondes. Si la balle est en jeu, le temps mort ne peut être demandé que par l’équipe en possession de la balle. Si la balle n’est pas en jeu, les deux équipes peuvent demander un temps mort.

    • temps officiel : Un temps mort officiel ne compte pas comme l’un des temps morts alloués aux équipes à chaque manche. Après un temps mort officiel, la balle est remise en jeu suivant le même processus que si un temps mort pour les Joueurs avait été demandé.

    • temps médical : Un Joueur ou une équipe peut demander un temps mort médical. Cette requête doit être approuvée par le Directeur de Tournoi, le Responsable des Arbitres ou l’arbitre du match en cas de nécessité médicale évidente. Ceux-ci détermineront la durée du temps mort médical, jusqu’à un maximum de 60 minutes. Un Joueur physiquement incapable de jouer après ce délai doit déclarer forfait pour le match.

  • Reset : Si un Joueur en position défensive heurte les montants ou fait vibrer la table assez fort pour que la capacité de l'adversaire à contrôler la balle, exécuter une passe ou un tir en soit affectée, l'arbitre présent dira «reset» et le temps de possession ainsi que le nombre de fois où la balle a touché les montants seront remis à zéro. Le Joueur en possession de la balle n'est pas contraint d'arrêter le jeu, donc le Joueur en position défensive ne doit pas relâcher son attention ni regarder l'arbitre lorsque celui-ci intervient.

  • Distraction : N’importe quel mouvement ou son (écouteurs et dispositifs électroniques inclus) ne provenant pas de la barre où la balle est en jeu peut être jugé comme une distraction. Peut être considéré comme étant une distraction le fait de taper le bord de la table en geste d'excuse ou d'approbation pendant le jeu.

  • Gêne : Tout choc contre les montants ou mouvement de la table qui cause à l'adversaire la perte de la balle ou l'empêche de l'attraper est considéré comme une gêne. Heurter les montants simultanément à une passe ou un tir n'est pas considéré comme une gêne sauf si la force était excessive et a clairement empêché l'adversaire de gagner la possession de la balle. Les gênes sont comptabilisées pour le match en entier.

  • Penalty : Lorsqu’un penalty est donné, le jeu est arrêté et la balle est remise à la barre des 3 de l’adversaire de l’équipe fautive. Seuls le tireur du penalty et le gardien de but sont autorisés à rester à la table. Un tir est tenté après lequel le jeu devra être arrêté à nouveau. Si le but est marqué, la balle est engagée par l’équipe ayant encaissé le but. Si le but n’est pas marqué, la balle devra être remise en jeu à l’endroit où elle était lorsque le penalty avait été donné ou tel que spécifié par les règles.

  • Retard : Le jeu doit être continu, sauf durant les temps morts. Plus précisément, il ne doit pas s’écouler plus de 5 secondes entre le moment où un but est marqué et le début du protocole du « prêt », sauf si spécifié autrement dans le cas de parties télévisées. Dans le cas de compétitions multi-tables, les Joueurs disposent de 5 secondes pour changer de table. Une pénalité pour retardement de la partie ne peut être donnée que par un arbitre.

  • Antisportif : Les commentaires ou conduites antisportifs faits directement ou indirectement à l’encontre d’un Joueur sont interdits. Enfreindre cet article peut entraîner un penalty.

  • Changement de positions : Dans tout événement de double, chaque Joueur ne peut jouer qu’avec les deux barres qui lui sont normalement désignées pour sa position. Une fois que la balle est mise en jeu, les Joueurs doivent garder la même position jusqu’à ce qu’un but soit marqué, qu’une équipe demande un temps mort ou qu’un penalty soit accordé.